Spectacle 2015 Jumelles

Une folle idée a traversé l'esprit des sœurs jumelles ! Elles décident d'échanger leurs existences. Louise s'apprête, comme si elle était Lotte, à se rendre à Munich chez cette maman dont elle ne connaît qu'une photographie et Lotte, à la place de Louise, ira chez son père à Vienne. 

Photos - Sélection

A l'attention du visiteur pressé qui veut découvrir en quelques instants la qualité de nos spectacles, voici une sélection de quarante photographies qui restituent l'atmosphère si particulière qui règne lors des représentations : magie de la lumière, surprise des effets spéciaux, beautés des costumes, féerie des décors, rebondissements de l'action. Pour en savoir plus, le visiteur curieux pourra consulter la rubrique Médiathèque > Photos spectacles dans le Menu principal.

Photos - Galerie complète

Cliquez sur l'image ! Les photographies du spectacle sont visibles en cliquant sur la galerie ci-dessous ou à partir du menu principal dans la rubrique Médiathèque > Photos spectacles.

Acte I

Été 1960, dans un centre de vacances des Alpes

Scène 1 Le jour de l'arrivée - Chaque été, dans les Alpes, le centre de vacances ouvre ses portes pour accueillir les enfants. Parmi eux, Louise la turbulente vient de Vienne : elle est reconnaissable à son bandeau bleu. Dans l’après-midi, on attend l'arrivée des « petites nouvelles » venues d'Allemagne, parmi lesquelles Lotte, de Munich, avec un air calme et un bandeau rouge. Louise et Lotte se ressemblent à s'y méprendre ! La journée sera tendue entre les deux enfants. En fin d'après-midi, la première baignade tournera mal ! La turbulente Louise ne tardera pas à répondre aux provocations de la douce Lotte en lui arrachant sa robe lors de la soirée dansante.

Scène 2 Quelques jours plus tard - Quelques jours plus tard, une randonnée en montagne est organisée pour le plus grand plaisir des enfants. Entre Louise et Lotte, la tension des premiers jours est retombée : elles ont tenté de faire connaissance pour lever le mystère de leur ressemblance. Elles sortent une photographie de leurs parents respectifs et, en en présentant réciproquement les moitiés déchirées d'une main tremblante, elles ont alors une révélation bouleversante.

Scène 3 Le jour du départ - Une folle idée a traversé l'esprit des sœurs jumelles ! Elles décident d'échanger leurs existences. Louise s'apprête, comme si elle était Lotte, à se rendre chez cette maman dont elle ne connaît qu'une photographie et Lotte, à la place de Louise, ira chez son père à Vienne. C'est bientôt l'heure du départ : juste le temps de prendre une dernière photo-souvenir... un souvenir des jumelles à la drôle de frimousse dont le photographe enverra un exemplaire à la presse !

Acte II

Dans une maison de haute couture à Munich

Louise, habituellement si volontaire, a posé un pied hésitant sur le quai de la gare de Munich où elle est accueillie par son grand-père. Ils se rendent à la maison de haute couture où Madame K. est styliste. En y entrant, une vive émotion étreint alors le cœur de Louise : la voilà - dans le rôle de sa propre sœur - devant une femme inconnue qui n'est autre que sa mère ! Dans la maison de haute couture, l'activité est trépidante : la préparation de la collection pour la nouvelle saison bat son plein, on prépare le grand défilé annuel. La maison s'est fait une belle réputation en matière de robes de mariées et elle accueille même des clientes venues de l'étranger. Parmi elles, une certaine Irène G. ... Cette animation plaît à Louise ! Sa mère s'étonne quelque peu du fait que sa petite Lotte, qui est si calme et si raisonnable à l'accoutumée, soit curieusement devenue si gaie ; mais elle est heureuse que sa fille soit plus épanouie après son séjour à la montagne. Elle ne soupçonne pas un instant les manigances de sa fille !


Acte III

À l’opéra de Vienne

À Munich, feuilletant un magazine de mode, Madame K. a découvert avec stupéfaction la photographie des jumelles Lotte et Louise au centre de vacances. Oh, Louise… cette adorable enfant dont elle n'a plus de nouvelles depuis si longtemps ! Elle ne se doute pas encore que c’est bien Louise qui est désormais à ses côtés. À Vienne, à la descente du train, la gouvernante a accompagnée Lotte – dans le rôle de Louise - au théâtre où son père, Ludwig B., est chef d'orchestre. C'est un homme au tempérament bohème qui s’accommode mal des contraintes conjugales pour exercer son travail solitaire de créateur. Il mène son monde à la baguette ! L'atmosphère si particulière qui règne dans le théâtre suscite étonnamment la curiosité de l’enfant ! La gouvernante pressent un changement dans son comportement. Lotte fait aussi la connaissance de la nouvelle fiancée de son père, la danseuse Irène G. : celle-ci entend épouser Ludwig pour son succès et sa fortune. La mésentente ne tarde pas à éclater au grand jour !

Acte IV

À Noël, dans une station de sports d’hiver

La situation est préoccupante ! Lotte a téléphoné en urgence à Louise pour l'informer des menaces qui pèsent sur leur projet : leur père est sur le point de se remarier avec Irène. Leur mère a surpris cette conversation téléphonique... et comprend enfin le subterfuge qu'elles ont imaginé. Madame K. se propose alors de rejoindre son ex-mari pour retrouver Lotte dont elle a légalement la garde et pour faire le point sur la situation des enfants. Mais, il faut se rendre à Garmisch, une station de sports d’hiver dans les Alpes, où Monsieur B. a offert un séjour de conciliation à sa fille et à sa fiancée. La neige est tombée en abondance et la station de Garmisch offre un décor merveilleux. Au pied des pistes, le Grand Hôtel des Alpes s'est paré pour Noël de ses plus beaux atours. L'hôtel sera bientôt le théâtre d'un psychodrame rocambolesque où les clients et personnels assisteront pantois au chassé-croisé d'une famille peu ordinaire !

Affiche

Pour entretenir le souvenir de cette soirée et pour en conserver le témoignage dans vos archives familiales, vous pouvez télécharger l'affiche du spectacle (au format Adobe Reader PDF). Cliquez sur l'image !

Programme

Pour entretenir le souvenir de cette soirée et pour en conserver le témoignage dans vos archives familiales, vous pouvez télécharger le programme du spectacle (au format Adobe Reader PDF).  Cliquez sur l'image !

 Revue de presse

Le Maine Libre - Beau succès du gala annuel - Vendredi et samedi soirs s'est tenu le gala annuel des cours Garreau Le Fort. Encore une fois, la magie a opéré auprès d'une salle comble et enchantée par le spectacle intitulé Jumelles ! Un spectacle dédié à Jean-Jacques Le Fort, professeur de danse, décédé en mars 2015. « C'est le spectacle annuel. L'histoire de la gémellité nous intéresse et nous nous sommes inspirés d'une œuvre des années 50 » déclare Marie-Michèle Le Fort, professeur de danse. Une chorégraphie impeccable, des effets spéciaux et des décors somptueux pour un spectacle qui, en plus des quatre « chevilles ouvrières » (Solange Garreau Le Fort, Marie-Michèle Le Fort, Jean-Jacques Le Fort et Thierry Garreau), a mobilisé plus d'une soixantaine de bénévoles. Un travail de toute une équipe qui a été très applaudi par le public de la salle Coppélia. Le spectacle en quatre actes racontait l'histoire de deux jumelles séparées qui vont échanger leur place. Quatre actes et quatre univers différents, sources d'inspiration pour les danseurs. « C'est un univers différent et j'aime changer d'univers. Le premier ballet Naissance a été créé par une de mes élèves qui a réussi l'E.A.T. (Examen d'Aptitude Technique) et qui va devenir professeur de danse » déclare Solange Garreau Le Fort, chorégraphe. Article publié dans Le Maine Libre le 29 juin 2015

Ouest France -  Mercredi après-midi, et jusque tard dans la soirée, les danseuses et danseurs des écoles de danse Le Fort de La Flèche, Château-du-Loir et Baugé ont répété le spectacle Jumelles, qui sera présenté au public ce samedi, à la Salle Coppélia. « C'est une histoire complète sur le thème de la gémellité qui se déroule dans les années 60, précise Marie-Michèle Le Fort, professeure. Ce spectacle est soutenu par une grosse mise en scène et un investissement important dans les costumes. » Elle évoque « une année difficile après la disparition de Jean-Jacques, l’initiateur des spectacles, mais grâce à la bonne ambiance, les élèves se sont remis au travail. » Au programme, deux grands extraits de ballets classiques, Roméo et Juliette de Prokoviev et Le Lac des cygnes de Tchaïkovsky et du jazz [...].  Article publié dans Ouest France le 25 juin 2015


Spectacles des années passées


Contact

Cliquez sur
le bouton  Contact
pour nous joindre :

  • par courrier
  • par eMail
  • par téléphone
  • par formulaire : le formulaire de demande de renseignements est là pour vous simplifier la vie...

Espace Danse
9 rue des Gravaux
72200 La Flèche
06 87 30 45 79

Espace Culturel Communal
La Castélorienne
92 avenue Jean Jaurès
Château-du-Loir
72500 Montval-sur-Loir

02 41 89 24 05

Centre Culturel
René d'Anjou
Place de l'Orgerie
49150 Baugé-en-Anjou
02 41 89 24 05