Solange Garreau Le Fort


Télécharger mon curriculum vitae


État-civil

Solange GARREAU
née LE FORT le 16 décembre 1964
mariée, deux enfants


Formation et qualifications

Formation initiale

1969-1975 : élève en cours privé.
1975-1982 : Conservatoire National de Région d'Angers, section danse classique.
- 1980-1981 : Diplôme de fin d'études (mention Très Bien).
- 1981-1982 : Classe de Supérieur, prix de Conservatoire.
- 1982-1983 : Confirmation de prix et médaille.

1983-1985 : cours de perfectionnement, à Paris, avec Daniel Franck et Raymond Franchetti en danse classique, Joseph Russillo et Peter Goss en danse moderne.

1990 : cours de perfectionnement, à New-York, aux studios American Dance Theater d’Alvin Ailey. 

Formation continue

1977-1998 : stages internationaux du Groupe des Huit (classique, jazz, contemporain et claquettes) à raison de deux fois par an.

1985-1989 : journées pédagogiques organisées par le Ministère de la Culture.

1988-1989 : stages pédagogiques de La Baule sous la direction d'Alain Davesne.

1988-1989 : stages de préparation au C.A. de danse classique.

1990 : admissibilité et obtention de la première partie du C.A de danse classique, Certificat d’Aptitude à l’enseignement de la danse dans les conservatoires.

1992 : obtention de la dispense du diplôme de professeur de danse (classique et jazz).


Expériences artistiques

1985 : participation au travail de la Compagnie Joseph Russillo au Théâtre du Capitole à Toulouse.

1986 : chorégraphe et artiste chorégraphique lors de la tournée nationale de Maria Saint-Paul.

1987 : premier prix au concours chorégraphique de La Baule avec la Compagnie Olivier Bodin (danse contemporaine).

1988 : Ballets Jazz d'Angers sous la direction du chorégraphe Thierry Verger.

1990 : Compagnie Marla Bingham à New-York (U.S.A).

1991-1995 : Compagnie Nébulyse de Tchekpo Dan Agbetou (tournée en Allemagne en 1995).


Activités professionnelles

De septembre 1985 à juin 1989 : professeur de danse classique à l'École Nationale de musique et de danse de Cholet.

A partir de septembre 1987, enseignement en cours privé et, à partir de 1989, en associations.

1989-1990 : animatrice d’ateliers-danse en milieu scolaire.

1988-1989-1990 : professeur de danse classique au Stage International de Bilbao (Espagne).

1993 : créatrice des Choréïades – Rencontres chorégraphiques amateur de l’Ouest (stages, scènes ouvertes, spectacles professionnels et spectacles des écoles invitées). Cette manifestation a permis aux stagiaires de suivre l’enseignement de professeurs reconnus : Claude Ariel, Juan Giuliano, Monique Arabian, Isabelle Riddez, Bruno Agati, Bruno Collinet, Ahmed Hammadi, Lola Kéraly.

1994 : directrice artistique de l’Atelier Chorégraphique La Choréïa.

Depuis 1994 : participations chorégraphiques aux Journées du Patrimoine en partenariat avec la ville de La Flèche (par exemple, en 2010, scène historique et pavanes dansées pour La Henriade – 400e anniversaire d’Henri IV).

1995 : l’atelier chorégraphique La Choréïa remporte le 3e prix catégorie jazz au Tremplin International de la Danse à Thionville.

1998 : Ouverture des studios d’Espace Danse à La Flèche.

2001 : Florent Mollet, élève formé à Château-du-Loir, entre à l’Opéra de Paris puis dans la Compagnie de Maurice Béjart à Lausanne.

2001 : spectacle en partenariat avec l'École Municipale de Musique de La Flèche (« Concerto de Noël » de Corelli).

2005 : l’atelier chorégraphique La Choréïa remporte le 1ier prix au Challenge Jazz Perspective des Sables d’Olonne.

2007-2008-2010 : participation à La Folle Journées en région en partenariat avec l’atelier d’art lyrique de l'École Municipale de Musique de La Flèche (chorégraphies pour « Espana » d'Emmanuel Chabrier, « I Gondolieri » de Rossini et « Abschiedslied der Zugvögel » de Mendelssohn).

2007-2009 : spectacle en partenariat avec l’École Municipale de Musique de Baugé (« L’Affaire Broadway » et « Manhattan »).

2007 : l’atelier chorégraphique La Choréïa remporte le 3e prix au Challenge Jazz Perspective des Sables d’Olonne.

2009 : création chorégraphique en partenariat avec Maurice Courchay, directeur du CEFEDEM de Nantes.

2010-2017 : formatrice à l'Institut National des arts du Music-hall dans le cadre du cursus préparatoire à l'E.A.T. (Épreuve d'Aptitude Technique, première étape dans la préparation au Diplôme d'État de professeur de danse) et dans le cadre du cursus de formation en alternance à la profession d’Artiste Danseur.


Actuellement

Professeur de danse en cours privé.

Chorégraphe de La Choréïa.

Organisatrice des Choréïades, rencontres chorégraphiques.

Formatrice à l'Institut National des arts du Music-hall dans le cadre du cursus préparatoire à l'E.A.T. (Épreuve d'Aptitude Technique, première étape dans la préparation au Diplôme d'État de professeur de danse) et dans le cadre du cursus de formation en alternance à la profession d’Artiste Danseur.


OF - Elle transmet la danse avec passion

Portrait
Solange Garreau Le Fort, 44 ans, a donné son premier cours de danse à 14 ans et demi, à l'école de ses parents, à La Flèche. Passion intacte aujourd'hui. Retour sur le parcours de la créatrice des Choréïades. Elle a esquissé ses premiers pas de danse à 5 ans, en 1971. A La Flèche, dans l'école privée de maman et papa, Marie-Michèle et Jean-Jacques Le Fort, " sous le préau de l'école Jeanne d'Arc ". Pas plus motivée que ça, la petite Solange. La danseuse qui sommeille en elle se réveille 4 ans plus tard quand la technique " révèle " sa souplesse naturelle. Dès lors, la jeune fille, " hypertonique " et " perfectionniste ", se lance à corps perdu dans la danse !

Touche-à-tout
Danse classique, contemporaine, moderne, jazz... Solange Le Fort se forge un solide bagage au Conservatoire National de Région d'Angers, en cours de perfectionnement à Paris. En parallèle, cette fan de comédies musicales expérimente claquettes, chant, danse... Multiplie les stages. Monte sur scène avec la compagnie d'Olivier Bodin (danse contemporaine, Angers), les Ballets Jazz d'Angers, devient danseuse de la Compagnie Marla Bingham à New-York... " Je répétais le matin, donnais des cours le soir, montais sur scène le week-end... Je voulais tout faire, et à fond ! "

Enseignement
" J'ai débuté à 14 ans et demi, en septembre 1971. Je remplaçais maman dans un cours de classique. " Depuis, Solange Le Fort n'a cessé d'enseigner. Cours privés, associations, milieu scolaire, stages. " Ce qui me motive et me passionne le plus, c'est de diriger des jeunes amateurs et de les faire progresser à travers les cours et la création ! "

Les Choréïades
Pour transmettre davantage encore, la danseuse professionnelle crée à la Flèche, en 1993, les Choréïades, via l'association La Choréïa, fondée en 1975 par Marie-Michèle et Jean-Jacques Le Fort. Ces Rencontres de Danse Amateur de l'Ouest attirent chaque année des centaines de danseurs du Grand Ouest et même au-delà. Pour se perfectionner en classique, contemporain, jazz, hip-hop avec " des professeurs de réputation nationale et internationale ". Et danser en public !

Atelier chorégraphique
Elle le crée en 1994, toujours via La Choréïa, pour les élèves (La Flèche, Château-du-Loir, et Baugé) motivés par la scène. Elle chorégraphie, ils dansent. Un atelier à but pédagogique, reconnu. Dernier prix en date : le 1er au Challenge Jazz Perspectives 2005 (Sables-d'Olonne).

Fiertés de professeur
" Je suis fière de tous mes élèves ! " : de ceux devenus profs de danse, chanteur, costumière... ou danseur professionnel. C'est le cas de Florent Mollet, natif de Château-du-Loir, aujourd'hui membre de la Compagnie Les Ballets de Bâle en Suisse.

Comédie musicale
Ce rêve d'enfant, la danseuse s'en rapproche à travers les spectacles de fin d'année des élèves des cours Garreau Le Fort. " On raconte une histoire, avec décors, costumes, éclairages... Un petit s'investit autant qu'un grand ". Des spectacles qui font salle comble. Ses projets ? " Continuer ! "

Article rédigé par Christelle Quintard et publié dans Ouest France (26 septembre 2009)


ML - Solange ou la passion danse

La danseuse Solange Garreau Le Fort vient de fêter ses trente ans d'enseignement. Elle qui a fait ses premières pointes à l'âge de cinq ans est toujours animée par la même passion.

"J'aborde la danse dans sa globalité"
Solange ne s'en cache pas. Elle n'est pas franchement d'un tempérament calme... " Je suis toujours en ébullition dans la vie. " Plutôt du genre hypertonique. " Je bouge beaucoup. " Comme un trop-plein d'énergie qu'elle met au service de sa passion. " Je l'ai vraiment ressenti entre quinze et dix-huit ans. En tant que danseuse, j'avais la patate. " Mais la petite Solange était une apprentie danseuse studieuse et rigoureuse. Ses premières pointes, elle les a faites à l'âge de cinq ans. " J'ai commencé à aimer la danse vers neuf ou dix ans, en apprenant une technique. Peut-être qu'à cet âge-là aussi, on prend conscience de ce que l'on peut faire corporellement. " Solange avait à peine quatorze ans et demi lorsqu'elle a donné son premier cours. C'était à La Flèche, rue Fontevrault. L'Espace Danse n'était pas encore ouvert. Il ne verra le jour qu'en 1998. " En fait, j'avais remplacé ma mère qui avait un conseil de classe. Mais j'étais déjà au conservatoire. " Le début d'une longue carrière dans l'enseignement. Encore que sa voie n'était pas tout à fait tracée... " J'ai suivi des cours à Paris, entre 1983 et 1985, avec Franck et Franchetti en classique, Goss et Russillo en moderne. C'est pour payer ces cours que j'ai commencé à en donner. Progressivement, l'enseignement a pris le pas sur la danseuse."

L'expérience américaine
Formée au Conservatoire National de Région d'Angers, Solange a également fréquenté plusieurs compagnies avant de se consacrer pleinement à l'enseignement. Sa plus forte expérience : " Un stage d'un mois avec la compagnie de Marla Bingham à New York. J'aurais pu rester avec elle, mais j'avais déjà commencé une autre vie ici." Elle a également travaillé avec la compagnie Olivier Bodin, celle de Tchekpo Dan Agbetou, Nébulyse, et a été chorégraphe lors de la tournée nationale de Maria Saint-Paul en 1986.

" Le classique, c'est le socle "
Aujourd'hui, Solange Garreau Le Fort donne des cours à l'Espace Danse de la rue des Gravaux. Son approche de l'enseignement ? " Pluridisciplinaire. J'aborde la danse dans sa globalité pour développer dès le début un sens artistique, avec l'opportunité de monter sur scène. J'aborde plein de styles différents. Mais le classique est le passage obligé. C'est le socle. " A La Flèche, près de 200 élèves suivent ses cours. " J'en donne aussi à Château-du-Loir et à Baugé. " Certains ont fêté ses trente ans d'enseignement avec elle vendredi dernier. Ses principales satisfactions ? " Tous les élèves me satisfont. Je suis fière de tous ceux qui arrivent à un résultat. " Avec bien sûr une fierté plus grande encore pour certains, comme Florent Mollet, qui fait aujourd'hui partie de la compagnie Maurice Béjart à Lausanne.

Article rédigé par Jean-Christophe Couderc et publié dans Le Maine Libre (21 septembre 2009)


Contact

Cliquez sur
le bouton  Contact
pour nous joindre :

  • par courrier
  • par eMail
  • par téléphone
  • par formulaire : le formulaire de demande de renseignements est là pour vous simplifier la vie...

Espace Danse
9 rue des Gravaux
72200 La Flèche
06 87 30 45 79

Espace Culturel Communal
La Castélorienne
92 avenue Jean Jaurès
Château-du-Loir
72500 Montval-sur-Loir

02 41 89 24 05

Centre Culturel
René d'Anjou
Place de l'Orgerie
49150 Baugé-en-Anjou
02 41 89 24 05